Marc Mercier

IMG_4767

réalisateur et directeur, Instants Vidéo, Marseille
Marc Mercier a retenu une chose de l’histoire de l’art vidéo : c’est un mode de vie. Poète, réalisateur, semeur et pêcheur en eaux troubles de pépites poélitiques. Il écrit pour le journal les Acharnistes, les revues Incidences, Bref, 24 images et Il Particolare. Il est le directeur artistique des Instants Vidéo depuis leur fondation en 1988. Co-fondateur du Festival d’art vidéo de Casablanca en 1993, des VidéoAsis dans le désert marocain de Figuig en 1997, du festival /si:n/ en Palestine depuis 2009, du festival égyptien d’Alexandrie en 2013. En 2006, il publie une histoire de l’art vidéo : Le temps à l’œuvre, f(r)iction, une tragédie poétronique en 2013 : Les enfants perdus et retrouvés de l’art vidéo. Il vit à Marseille, rêve d’une Palestine libérée, d’un Liban souverain, d’une révolution poétique, de la libre circulation des individus, des oiseaux, des idées, des baisers. Il adore Gianni Toti, le son de la pluie (la nuit), le poète-boxeur Arthur Cravan, le vin, les yeux qui brillent et la liberté. www.instantsvideo.com

filmmaker and director, Instants Vidéo, Marseille
Marc Mercier has kept a valuable lesson from history of video art – the fact that it is a lifestyle. He is a poet and filmmaker. He is also a sower and fisherman of “poelitic” gold nuggets in troubled waters. He writes for the journals les Acharnistes, Incidences, Bref, 24 images and Il Particolare. Marc Mercier is the artistic director of Instants Vidéo numériques et poétiques since the establishment of the association in 1988. He co-founded the Video Art Festival of Casablanca in 1993 and VideoAsis in the Moroccan desert of Figuig in 1997, the festival /si:n/ in Palestine since 2009, the Egyptian festival of Alexandrie in 2013. In 2006, he published his work on the history of video art: Le temps à l’œuvre, f(r)iction, a poetronic tragedy in 2013, Les enfants perdus et retrouvés de l’art vidéo. He lives in Marseilles, dreams of a free Palestine, of a sovereign Lebanon, of a poetic revolution, of free movement of peoples, of birds, ideas and kisses. He adores Gianni Toti, the sound of the rain (at night), the poet-boxer Arthur Cravan, wine, sparkling eyes and freedom www.instantsvideo.com

Contributions:
Constellation
La place de l’artiste dans nos sociétés en devenir

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s